Musée d'Art et d'Archéologie

Hôtel de Vermandois

Imprimer
chasse-a-courre

 

A quelques mètres de la cathédrale, l’hôtel de Vermandois constitue l’un des rares témoignages de l’architecture civile urbaine du milieu du XIIe siècle au nord de la France. A l’époque de sa construction, les grands du royaume et leur suite résident à Senlis. Raoul de Vermandois, petit-fils du capétien Henri Ier,  cousin germain et chancelier de Louis VI puis de Louis VII, fait construire cet hôtel. Malgré sa taille modeste, la demeure est conçue à l’image du palais royal de Louis VI situé dans son voisinage immédiat. Adossée à la muraille gallo-romaine, elle se compose alors d’un corps de logis à quatre niveaux (sous-sol, rez-de-chaussée, 1er étage et combles). Des restructurations interviennent au XVIe siècle, avec la création de niveaux intermédiaires qui induisent l’implantation d’un escalier logé dans la tourelle en brique et pierre. Au XVIIIe et XIXe siècles, l’hôtel connaît encore des transformations. Vendu comme bien national en 1791, il est acquis par la ville de Senlis en 1819. En 1822, les Frères des Ecoles chrétiennes s’y installent puis en 1832, une école l’occupe. A la fin du XIXe siècle, une aile supplémentaire, qui rejoint la salle capitulaire de la cathédrale, est construite à l’arrière du bâtiment principal. En 1922, la conservation des Hypothèques prend possession des lieux avec un bail de la Ville qui en dispose à nouveau à partir de 1977 pour en faire un musée.

 

Le musée municipal est alors à l’étroit dans l’hôtel du Haubergier et nécessite des espaces supplémentaires. Les collections présentées au Vermandois en proviennent et lui sont rattachées sur le plan administratif. Elles évoquent le passé de Senlis à travers des œuvres variées (matériel archéologique, argenterie, objets liturgiques, peintures, gravures, éléments lapidaires de la cathédrale Notre-Dame et du prieuré Saint-Maurice). Deux audiovisuels accompagnent la présentation, l’un relate l'histoire de la ville, l’autre est consacré au portail ouest de la cathédrale. Le musée accueille aussi les expositions organisées par les musées de Senlis. Il est fermé depuis 2007 en raison des travaux menés au palais épiscopal.

 

La façade sud, la tourelle ainsi que la toiture sont inscrites au titre des Monuments Historiques par arrêté du 1er mai 1933, la tour gallo-romaine est classée par arrêté du 20 juillet 1942. Le classement de l’hôtel, dans sa totalité, est actuellement en cours.

 
logo de la ville de senlis