Pierre-Jules MENE

Imprimer

Le valet de limier: sculpture de pierre-jules Mene.

 

Le valet de limier

1869

Bronze

H. 0,48 ; l. 0,38 m

Inv. E8

 


Cette sculpture constitue la dernière œuvre du sculpteur animalier Pierre-Jules Mène (Paris 1810 ; Paris 1879). En effet, cet artiste décède huit jours après l’ouverture du Salon de 1879, où figure le modèle en cire original de cette figure. Son succès est immédiat. L’œuvre représente l’un des acteurs essentiels de la chasse en courre. Le valet, accompagné de son chien (ou limier), fait le bois, c'est-à-dire qu’à l’aube, il cherche à localiser en forêt les animaux qui seront susceptibles d’être courus.

 

L’odorat très développé du chien lui permet de trouver la voie d’un animal et de la livrer silencieusement à son maître en tirant sur son trait. Le valet de limier étudie ce que lui montre son chien et pose des branches cassées (ou brisées) indiquant le passage de l’animal.

 

On aperçoit un « S » sur le flanc droit du chien. Cette lettre peut correspondre au Rallye Sivry ou au Rallye Servant, deux équipages qui ont découplé dans la forêt de Fontainebleau dans la seconde moitié du XIXe siècle.